Que pensez vous du vaccin contre l'hépatite ?

- - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 23 août 2009 à 23:36
Que pensez vous du vaccin de l'hépatite? J'ai toujours été réticente mais comme ma fille de 15 ans va faire des études dans le sanitaire et social, il va lui être demandé pour ses stages. Est-il plus sûr qu'avant ? Y a-t-il des risque lorqu'on a une personne atteinte de sclérose en plaques dans la famille ? Merci pour vos réponses.
Afficher la suite 

7 réponses

0
Merci
Je n'en pense rien...je suis vacciné mais on ne m'a pas demandé mon avis (j'étais dans le coma!). Si c'était à refaire, je n'aurais aucune hésitation.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Je fais (ou faisais) partie du milieu hospitalier, et là effectivement on n'a pas le choix : on se fait vacciner et on peut envisager de bosser dans le médical et le social, les enfants (crèches, etc) ou cuisine collective... Si on ne veut pas de cette vaccination, on doit se contenter de W dans un mileu de bureau ou usine ou autre... Maintenant, j'étais au courant des scandales de ce vaccin avec la sclérose en plaque, mais je n'y pensais pas trop... Logiquement, pour moi ça va, je suis (j'espère!) passé entre les mailles du filet! Depuis 1999 que je suis vacciné, la santé ça va, alors je ne pense pas qu'une sclérose en plaque puisse encore m'arriver, sinon j'en aurai déjà les premiers symptomes... A savoir sile vaccin s'est amélioré, je n'en sais rien, mais cela m'étonnerai, cela n'étant pas dû à la qualité "physique" ou "sanitaire" du vaccin, mais à ses composants dont même les plus grands pontes ne savent pas trop le lien de cause à effet. Il y a eu tellement de débat, de contre-débats, d'expertises, de contre-expertises, de pseudo-expertises, que je pense qu'il vaut mieux: - appliquer le principe de précaution, si on en a le choix (pas bosser dans le milieu médical) - accepter le vaccin, car si on W dans ce milieu, on n'a pas le choix...
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
....pour Freddy : il ne s'agit pas de s'arranger "avec son doc pour ne pas le faire" ! car en voulant faire ses études (d'AS, AMP ou AV) on doit passer plusieus "contrôles techniques humains" réalisé non pas par votre cher docteur tolérant, mais par de strics (pour ne pas dire austères) médecins assermentés par la préfecture dont on vous donne la liste! Et de plus, on vous "check à fond" avant, pendant et après vos études, lorque vous travaillez, et faut montrer les preuves de vos vaccinations DTPolio + Hépatite B + tuberculose. Et comme on subit de vrais tests groupés dans un centre durant nos études (2 prises de sang, trois fois on vous prend la TA, etc.. vous avez peu de chances d'échapper aux vaccinations, même si c'est mensongèrement écrit de façon illégal par un doc qui aurait osé... cela se verra dans vos PS...alors...
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
JE PENSE QU'il ne faut pas se faire vacciner pour l'hépatite B Il y à 5% de patients qui déclarent des maladies neurologiques. Bien sûr 95% sont protégés, mais par peur d'être dans les 5% j'ai refusé ce vaccin, ainsi que pour mes fils.pourtant je travaille dans les hôpitaux. A vous d'apprécier. Vous pouvez entrer sur les forums internet ou il est décrit les formes de maladies neurologiques provoquées par les injections de ce vaccins. LAURENCE
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
je travaillais en milieux hospitallier et je n'ai pas eu le choix sinon on m'enlevait du contact des malades j'ai eu 5 vaccins rappel etc ...j'ai ete malade comme un chien avec des problemes musculaires que je traine encore maintenant et je suis malgres tout toujours negative le medecin du travail n'a pas voulu lier mes problemes aux vaccins mais au bout des 5 elle a abandonne l'obligation de continuer les vaccins soit disant 1 probleme sur 1000 mais quand ça te tombe dessus ! j'en connais qui ont du se faire implanter des electrodes dans le cerveau pour venir à bout de leur mouvements eteroclites ! alors ! est ce lie au fait que j'ai eu une jaunisse à l'age de 10 ans ? que je suis rhésus negatif , que j'ai reçu 24 flacons de sang lors d'un placeanta preavia à l'accouchement de mon fils car mon mari etait rhésus positif je n'en sais rien mais tout ce que je peux dire c'est qu'aprés le premier vaccin j'ai commence à etre malade
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Pour m'être beaucoup documentée sur le sujet, je suis contre la vaccination en général et déconseille fortement celui contre l'Hépatite B en particulier. Officiellement en France, il n'y a que 3 vaccinations obligatoires : DTP (diphtérie, tétanos, poliomyélite). Tous les autres servent à remplir les poches déjà bien pleines des laboratoires qui les fabriquent. De plus, la loi dit que dans le domaine de la santé, personne ne peut-être obligé de subir quelque traitement que ce soit contre sa volonté. Le principe même de la vaccination obligatoire va donc à l'encontre de la Constitution Française. Il existe de nombreux ouvrages qui relatent de l'inefficacité, voire même de la nocivité, des vaccins. Ouvrages non réfutés, qui sont rédigés par des personnes tout à fait crédibles : médecins, chercheurs, journalistes spécialisés, hommes de loi... Pour en revenir à la vie de tous les jours, faire accepter son enfant non vacciné en crèche (alors que c'est votre droit) relève du parcours du combattant. Et dans le milieu hospitalier, c'est sûrement encore plus compliqué d'y échapper. Je conseillerais de se renseigner au mieux sur le minimum du minimum qui est exigé. Et si la vaccination s'avère difficile à éviter, il existe des remèdes en homéopathie qui permettent de modérer les effets de l'injection...
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
pour le vaccin je suis contre. quand ma fille était bébé le docteur a voulu lui faire, j'ai tout simplement refusé. claire
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme