ALzheimer : c'était quoi son prénom?

- - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 7 févr. 2009 à 20:50
Depuis une dizaine d'années ma belle mère est atteinte de cette foutue maladie, placée en EPAD depuis 8 ans, chaque mardi après le travail et jusqu'à son coucher je vais lui rendre visite(ses filles, belles filles et petites filles nous nous relayons), je l'aide à manger, je bavarde ou plutot je l'écoute aiguillant la conversation, lui posant des questions pour la faire réflêchir. Au début, il y avait des trous dans sa mémoire, maintenant il y a un peu de mémoire dans un trou béant....... QUelquefois elle est guillerette, rit de tout, et d'autres fois où elle soupire, pleure parfois; lorsqu'elle est en souffrance( elle revit un mauvais évenement qu'elle me raconte par bribes) elle refuse de manger, retient sa respiration.......ce sont de durs moments. Quand je la force à manger, poussant la cuiller dans sa bouche, elle me dit '' non man, pas ça'', Il y a encore 6 mois elle parlait de tout le monde, maintenant seuls les noms de ses enfants et du gendre le plus agé sont évoqués, parfois le prénom de la 1ere de ses petites filles, très rarement le nom de sa soeur, plus souvent son grand père.... Lorsque je sors vers 19h30, je suis vidée, complétement épuisée psychiquement. QUelqu'un a t il un moyen pour que je puisse continuer à y aller sans que ça interfère sur mon moral en particulier et ma vie en général. Ne me dites pas de ne plus y aller, je serais encore plus mal. Merci d'avance
Afficher la suite 

4 réponses

0
Merci
Chapeau claudine tu es trés courageuse car c'est une maladie trés dure à vivre pour l'entourage . Si tu es vraiment exténuée voudrait mieux prendre un peu de recule et sans culpabiliser t'accorder un peu de repos bien mérité . Quelques jours sans aller la voir ne te ferait pas de mal et te permettrait de redevenir disponible pour elle . Si c'est trop pour toi et çà a l'air d'être le cas ! Ecourte ta visite , n'hésite pas à parler de ta détresse au personnel qui s'occupe d'elle , ou à ton médecin , à une amie , ... il faut verbaliser , essaye de prendre au moins 1 heure rien que pour toi , pour faire quelque chose qui te relaxe : aller marcher , lire , ....... vous pouvez peut être vu que vous êtes plusieurs à vous relayer prendre une dame de compagnie qui vous dégagerez un soir . Après y a pas de miracle l'accompagnement d'une personne en fin de vie est difficile quelque soit sa maladie. Je te souhaite bon courage et prends soin de toi car elle a encore besoin de toi
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Bonjour Claudine, Bravo vous êtes qelqu'un de très courageux. Il est sûr que cela ne doit pas être facille à vivre de s'occuper de qulqu'un qui souffre de cette maladie. Car il faut savoir que vivre cela au quoitidien joue énormément sur le moral et sur la vie de famille. Si vous le pouvez, prenez un peu de recul, Personne n'a à vous juger car la personne souffrante n'y peut rien et de votre côté vous faites ce que vous pouvez; Et si un jour (le plus tard possible, je vous le souhaite de tout coeur) le pire devait arriver, ne culpabilisez pas surtout, vous ne pouvez lutter contre la maladie, vous pouvez uniquement soutenir moralment et physiquement la personne malade. J'ai connu ça il ya 16 ans avec mon père que j'ai perdu d'1 cancer. Au début, je me suis voulu de n'avoir pas fait telle ou telle chose pour lui et puis j'ai finalement accepté le fait que la maladie était là, quoique je fasse. Je vous souhaite à vous et votre famille énormément de courage et vous fait part de mon respect le plus sincère. Bon courage ! Cordialement, Alain
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Merci à Alain et Sandrine de leurs encouragements, cela m'a fait du bien, à croire que lorsque j'ai écris ce message je lachais une bouteille à la mer, un '' au secours, je coule'' mais ça va mieux, j'ai repris le dessus. Si j'y vais ce n'est ni par charité ni pour me donner bonne conscience, simplement parce que je sais que ça lui fait du bien et que pour moi c'est une démarche tout à fait normale. Bien sûr j'ai des moments de relache( pendant mes vacances ou si un de mes enfants a besoin de moi) car cela n'a jamais été une obligation. Par contre je n'ai rien compris à la réponse d'Hélène; si c'est une moquerie, je lui souhaite de ne jamais connaitre l'enfer d'un membre de sa famille en maladie d'Alzheimer! Sinon qu'on m'explique
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
bonjour claudine,je suis aide soignante en maison de retraite et je travaille donc avec des personnes atteintes de cette maladie!deja je vous felicite pour vote courage car comme vous dites c' est une foutue maladie! ne plus y aller de toute facon n'est pas la solution,y aller peu etre moin longtemps! mais franchement il ne faut pas vous en rendre malade car malheuresement sa maladie va encore evoluer,elle va surement prendre un mot pour un autre ne plus savoir faire de phrase....en sortan de la il faut essayer de "deja" penser a autre chose qu'elle!quand elle ne veut pas manger ne la forcé pas vous lui parlé d'autre chose ou lui faite voir quelque chose et hop vous reesayer de lui donner a manger! cette maladie chamboule toute une famille!jesper que mon petit mot vs aidera un peu! je pense que vous faite beaucoup car en general peu de gens leur rende visite..... bon courage et faite lui un gros baiser pour moi
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme